Billets

l'expression "s'en vouloir à mort"...

J'ouvre France Mu, comme ça, parce que je suis en train de passer la wassingue et autant le faire en se faisant le moins chier possible, pas vrai ?

 

J'ouvre France Mu, parce que depuis que j'ai quitté Jim, si je veux écouter de la musique ben faut que je la mette, la musique en question, et france mu est plus pratique que de fouiller dans le tas (en désordre) de cd, vieilles cassettes, voire vieux 33 tours, bandes enregistrées et tutti quanti.

Pendant les quelques 10 ans passés avec Jim , je n'avais nul besoin de m'en préoccuper :  environ 20 heures sur 24 (hors boulot obligatoire, corvées diverses et accueil des copains), c'était Jim qui s'en occupait. Disons même que c'était quasiment son occupation favorite...

 

(un peu de la même manière qu'aujourd'hui, il ne me viendrait pas  à l'idée de prendre des photos, vu que Clopin s'en charge à même proportion...)

 

J'ouvre France Musique, et tout le passé me saute à la gueule : voici une interprétation de Texier/Lokwood sur "jazz urbain", de l'album "à cordes et à cris"...

 

Je revois Jim me demandant (il me consultait rarement, sauf quand il croyait que ce qu'il donnait à entendre pouvait éventuellement me plaire...) ce que je pensais de ce morceau-là.

 

Et moi, comme une conne, laissant tomber : "trop long".

 

Trop long.

 

Bon sang, comment peut-on être sourde à ce point ?

 

Je pourrais m'en vouloir à mort, rétrospectivement, mais vu l'état de Jim; je vais faire comme Bartleby. Préférer que non...

https://youtu.be/CiS5JdE0c84